Lásky jedné plavovlásky - M.Forman 1965


sur imdb

Os amores de uma loira, The Loves of a Blonde ou l'amour dans la classe ouvrière.
Amour naïf et intéressé.
Espoir d'une vie meilleure, envie de sortir du schéma tracé et peu réjouissant qui se présente à l'horizon.
À un âge où on ne s'est pas encore résigné.
Toutes les occasions sont bonnes pour sortir du quotidien lourd, chercher un peu d'amour -et si possible un éventuel fiancé that'll take you away.
Les illusions sont là aussi, on tombe amoureuse, en plus. En cherchant à séduire, on se retrouve à aimer. Ou à croire, du moins. Même à se croire aimée.
Et même quand la vérité transparaît, crue, cruelle et cependant tellement prévisible et compréhensible, on ment encore, on impressionne les autres sur du vent, qu'importe. Tant que ça dure, on est autre.
Tout ça et bien plus dans une atmosphère de Tchécoslovaquie qui s'ennuie, dans ce film où Milos Forman est subtil comme peu savent l'être.

2 comentários:

Ozz 9:00 PM  

Ce réalisateur a vraiment un CV éclectique avec des films tous plus différents les uns des autres : Amadeus (film absolument génial contant la vie de Mozart); Ragtime (film d'action/Critique de société); etc.

Je n'ai pas encore vu celui-là, si j'en ai l'occasion je n'hésiterai pas à le regarder. Mici pour l'info

beatnik_queen 6:54 PM  

Oué ben justement, j'aime pas tout, dans son CV. Mais celui-là!! A voir.
Je, l'ai, aussi, si tou veux...

I'm a Cheshire cat.