Elle s'en va

Ouaip... ça donne plus lyrics qu'aut' chose. Mais j'ai rien encore tenté comme base là-dedans.

Et voilà, elle s'en va
ça ne sert à rien de tenter de la retenir
C'est peine perdue
Tes larmes n'y changeront rien

Tu savais pourtant dès le début
Que ça n'allait pas durer
Elle ne t'a jamais menti
Elle ne t'a jamais rien promis

Un dernier regard tant que tu es devant
Une fois passé, jamais elle ne se retournera
Tu sens que son coeur aussi se brise
Tu sens que jamais elle n'a voulu te faire de mal
Mais elle est de ces âmes qui ne peuvent être enchaînées
De ces choses qui ne peuvent qu'être rencontrées

Et maintenant qu'elle s'en va
Tu te sens voler en éclats
Quand tu la vois loin de toi
Ses ailes étendues fendant le brouillard

Autour de toi, il fait froid
Tu la suis des yeux un instant
Voguer vers le prochain coeur à recoller
Le prochain être à réchauffer

Ton regard ne peut plus la caresser
Une fois pour toutes elle s'en est allée
Et tu sens ton coeur qui se brise
Tu regrettes que tout se soit terminé si mal
Mais elle était une âme qui n'aurait jamais pu vivre enchaînée
Et qui n'est venue que pour t'illuminer

05.10


---manu c a october 2005 copyrighted all rights reserved by author

12 comentários:

another player 10:20 AM  

"Autour de toi, il fait froid
Tu la suis des yeux un instant
Voguer vers le prochain coeur à recoller
Le prochain être à réchauffer"

Ca ne colle pas du tout avec le reste (et c'est un tantinet mégalo).
Moi je dirais plutôt :

Autour d'elle, il fait froid
Tu vois le givre la recouvrir, la ralentir
Une flamme l'appelle, une braise pour ses chairs déjà glacées
Et tu pries pour que son âme aussi soit réchauffée

Le mot final manque un peu de modestie aussi. Je pense qu'"éblouir" est plus judicieux.
D'autant plus que j'ai l'impression que la personne n'a pas vraiment eu le temps d'être complètement illuminée.

Ozz 6:10 PM  

Avec cette Queen, il suffit d'un mot pour que tu sois illuminé...

Je l'aime bien ce texte...il reflète bien l'état de choses...crois moi...

another player 12:08 PM  

Oui, Ozz tu as raison quand tu dis que "il suffit d'un mot pour que tu sois illuminé" mais... quand c'est toi qui le dis. Si c'est BQ qui l'annonce elle même, ça fait un (tout petit) peu présomptueux.
Et moi aussi je l'aime bien ce texte mais pas la partie citée.
On ne fait pas éclater des coeurs pour aller en recoller d'autres.
L'occasion est peut-être là d'en recoller un mais ça devrait faire l'objet d'un autre poème.

Hardy 2:30 PM  

Je trouve ça assez déprimant, enfin je suis dans une période où je trouve tout déprimant, mais ce texte me fou la larme à l'oeil snif ^^

another player 3:04 PM  

Et oui... C'est l'automne...

beatnik_queen 5:33 PM  

Nan, c'est pas ça. Ouaip, un peu mégalo ptêt mais j'ai juste pas réussi à passer exactement le message que je voulais. L'idée est de qqn (qqn! J'ai pas dit moi, no comment) qui vogue de personne en personne non pas pour briser coeur après coeur mais simplement pcq elle s'attarde auprès de ceux qui, selon elle auraient besoin d'être recollés, ceux qui seraient blasés, anesthésiés,...par la vie, l'amour.
Alors elle s'arrange pour leur redonner goût à ça, pour -essayer- d'illuminer un instant leur existence qu'ils jugeaient peut-être trop terne ou du moins neutre; pour leur faire changer d'avis, leur faire se remettre en question ou du moins ne plus avoir une vision aussi fixe de la vie, l'existence, les gens.
Ouaip, mégalo comme but. Ecrit un peu trop à la hâte alors que l'idée mérite peut-être mieux. Ms ça met de l'ordre ds les idées d'écrire et tant que je serai là, il sera toujours temps de mieux faire.

another player 6:31 PM  

Ce très beau poème est un des plus tristes et désespérants, d'une fatalité presque cynique, que tu aies écrit au sujet d'une fin d'amour et je persiste en disant que le petit passage "coeur à recoller" n'y a pas sa place, même pour justifier l'abandon de celui que tu as aimé.(je dis "tu" car un lapsus sans doute révélateur te fait mettre au féminin ton explication dans ta réponse alors que le départ était masculin avec le mot "quelqu'un"...)
Tu dois écrire autre chose au sujet du "coeur à recoller - être à réchauffer".
Mais cette "mission" me semble bien dangereuse : comment pourra tenir le coeur recollé quand le "guérisseur" partira en réanimer un autre... Ne risque-t-il pas de se désintégrer complètement ?
Dangereux tout ça.

Ozz 8:10 PM  

Bon Beatnik...jcrois que la seule solution est que le guerisseur(euse) égorge une bonne fois pour toute le porteur du coeur récemment recollé...ca évitera des discussions stériles...

...quoi je ressemble à mon avatar?...même po vrai...

;-p

another player 12:33 AM  

Je ne vois pas en quoi le fait d'égorger le gars au coeur récollé m'empêcherait de continuer cette discussion. Discussion que je nous trouve pas stérile d'ailleurs.
Si tu penses que c'est de moi qu'il s'agit, je peux t'assurer que mon coeur n'a pas été recollé vu qu'il n'en avait aucun besoin.

Ozz 10:48 PM  

Je pensais pas à toi...te sens pas visé... :p

Anonymous 4:59 PM  

Hé j'aime les chaudes comme toi!!!!!!
Vrai tu promet rien et tu te barres enflamer un autre direct?
T'as pourtant l'air d'une chiante pas baiseuse

beatnik_queen 3:45 PM  

ouais... ben ouais tu me connais pas. Et j'pense que je regrette pas du tout tiens.

I'm a Cheshire cat.