bill is in love.

Il n'y a plus rien à faire, ça y est, je suis foutue. Quand on se retrouve à trois heures du matin, à sentir ses paumes pour y retrouver l'odeur de celui dont le manque nous dévore les entrailles, c'est qu'il est trop tard. C'est que l'on est irrémédiablement perdu. C'est que notre salut dépend déjà d'autrui. Et là... on court le risque d'avoir mal. D'ailleurs, on sait que l'on aura probablement mal. On ne sait juste pas quand. Et le rêve réside dans ces spéculations. Cela s'appelle tomber amoureux. J'aurais aimé pouvoir l'éviter. Mais couler ainsi est trop doux pour s'en priver.

3 comentários:

Dégolas 1:56 AM  

Et oui, l'amour est cruel, mais alors pourquoi le désirons nous ?

Manu 11:28 AM  

Nous désirons l'amour car c'est une des choses les plus fortes qui existe sur cette terre ! Tous les hommes sont en quêtes de l'amour !
Nous sommes en perpétuel recherche de l'amour !
Le paradoxe, c'est que l'amour doit être un bien être pour nous, mais il se peut que l'amour puisse nous détruire ! A nous de faire les bons choix, mais je reste pérsuadé que l'amour est de ce qui a de plus grand sur cette planète !

beatnik_queen 12:40 PM  

précision: Manu, c'est pas Manu hein? :D

Sinon, oui, l'amour est peut-être la meilleure sur cette terre. Sa recherche est pratiquement le but de toute âme. Comme si on avait été programmés pour ça. Alors pourquoi résister...
Il faudrait effectivement pouvoir simplement faire les bons choix. Mais dès qu'il s'agit de sentiments, peu de gens peuvent se targuer de réussir à maintenir la tête froide... Et si c'était le cas, bien des moments doux n'auraient pas été vécus sur cette Terre.

I'm a Cheshire cat.